L’imprimante de demain sera écologique

Nul ne peut nier que l’écologie est au centre de toute l’actualité. Que ce soit par les entreprises ou les particuliers, les quantités de papiers imprimés sont pharaoniques chez ces deux parties de la société, et souvent pour des choses peu importantes. Il est ainsi devenu nécessaire de réduire ses consommations et de préserver au maximum l’environnement. Une nouvelle imprimante pourrait dorénavant résoudre ce problème puisqu’un modèle écologique vient de naître. L’imprimerie CEF à Nice soucieuse de l’environnement dans l’imprimerie, décrypte pour vous cette imprimante de demain.

logo de recyclage vintage

https://www.flickr.com/photos/80497449@N04/

 

C’est au Japon qu’est née cette nouvelle génération d’appareil : l’imprimante écologique. C’est l’entreprise Sanwa Newtec qui a inventé ce concept et commercialise dorénavant cette imprimante ingénieuse.

Destinée aussi bien à l’usage des particuliers que des grandes entreprises, elle utilise du papier spécifique capable d’être recyclé à l’infini. En effet, un film plastique est appliqué sur le papier permettant ainsi une meilleure réutilisation : il suffit d’effacer et de réimprimer. Cette fonction est très pratique lorsque l’on sait qu’un Français utilise près de 170 kg de papier et de carton par an. Cette imprimante est conçue avec un stock de papier de 1 000 feuilles pouvant chacune être réutilisée 1 000 fois.

De même, cette imprimante n’utilise pas d’encre, ce qui limite les coûts des cartouches qui représentent un investissement important dans la possession d’une imprimante. Le fait qu’elle n’utilise pas d’encre permet également de réduire considérablement les déchets en plastique, matière que l’on retrouve principalement dans les cartouches.

On note également qu’en plus d’être écologique, cette imprimante est toute aussi économique. En effet, avec une émission de 5,7kg de CO2 seulement pour 1 000 impressions, elle permet ainsi de préserver l’environnement.

Cette imprimante se compose de quatre principaux boutons : « effacer », « effacer puis imprimer », « imprimer » et « en ligne » rendant son utilisation aussi facile qu’un jeu d’enfant. Seul son prix reste élevé puisqu’il est de 3 800€ pour l’imprimante et de 2 800€ pour le stock des 1 000 feuilles recyclables. Un prix certes élevé mais qui n’est pas à négliger lorsque l’on fait le calcul de toutes les cartouches et feuilles nécessaires pour une imprimante classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam